Burkina

FASO – Formation à une Agriculture Solidairement Organisée

Compétences, expertises et expériences au service du Burkina Faso et du développement de son agriculture.

Les objectifs :

  • Participer et aider à la formation des agriculteurs
  • Favoriser des partenariats techniques
  • Aider à l’organisation de l’agriculture
  • Aider à la gestion de la ressource en eau et des ressources agricoles

PARTENARIAT ENTRE LE LYCÉE AGRICOLE DE MELLE ET L’ENESA DE OUAGADOUGOU

Le Burkina Faso souhaite développer l’élevage en s’appuyant sur 3 filières : lait, embouche bovine (« viande ») et volaille. Le développement de l’élevage, afin d’en faire l’un des piliers économiques du pays, repose notamment sur la formation des éleveurs, techniciens et conseillers en élevage.

A l’heure actuelle, aucune formation de type « productions animales » n’existe à proprement parlé. L’ENESA propose des formations de 3 niveaux (agents techniques, techniciens et conseillers d’élevage) reposant essentiellement sur la santé animale (s’expliquant par les besoins passés du pays de faire face à certaines maladies qui ont pu décimer les troupeaux) mais ne répondant pas aux nouveaux enjeux de l’élevage (la conduite des troupeaux notamment).

En 2010, le gouvernement a validé le plan de développement de l’ENESA qui vise à doter l’école de moyens conséquents afin de développer l’offre de formation et de répondre aux nouveaux enjeux de la filière élevage du pays.

Grâce à des contacts établis préalablement, à titre personnel, entre Christiane et Marcel Peny et le directeur général de l’ENESA, ce dernier s’est rapproché de l’EPL en 2009, et également d’autre établissement (université de Lièges, VetAgroSup Lyon et Institut royal d’élevage de Fouarat au Maroc), afin d’établir un partenariat permettant à l’ENESA de mettre en œuvre son plan de développement. Ce partenariat s’est concrétisé par un premier voyage en décembre 2010 afin de valider le plan de développement de l’ENESA, sous la présidence du Ministre des ressources animales, et de définir les objectifs de l’échange entre nos établissements.