La parcelle de maraîchage au lycée Gaston Chaissac

La parcelle de maraîchage va s’installer sur un espace dédié de 150 m². Cette parcelle présentera des légumes bien connus des apprenants (tomates, laitues, choux…)mais avec une diversité de variétés. Seront aussi plantés, des légumes moins courants comme la patate douce, l’oca du Pérou et la poire de terre, qui sont tous les 3 des tubercules comestibles.

Le système de plantation sera proche d’un système intensif mais tout en respectant la biodiversité et la nature. Il est prévu une forte rotation des légumes sur les planches de cultures mais aussi une plantation dense pour faire concurrence aux adventices qui pourraient apparaître. Par exemple en même temps que seront plantées les salades, des radis ou des navets pour faire des bottes sont semés pour occupé l’espace en attendant le développement des salades.

 

La parcelle permet le travail sur buttes semi-permanentes de 75 cm de larges et avec des passes pieds de 45 cm de large. Cette pratique permettra une meilleure gestion des espaces et facilitera la circulation entre les planches de cultures. La butte permet un meilleur ensoleillement de la surface cultivée mais permet aussi un drainage naturel de la butte pour que la terre sèche plus vite et ainsi éviter une partie des maladies dues à l’humidité stagnante.

La parcelle permettra la comparaison entre le sol travaillé mécaniquement et le sol non travaillé ainsi que l’incidence des pratiques sur tous les facteurs bio/physiquo chimique du sol. Cette parcelle servira ainsi de support pédagogique sur plusieurs années tant dans l’analyse des facteurs du sol mais aussi dans l’interprétation des pratiques à travers différents critères comme la capacité de rétention d’eau, l’enherbement spontané et la facilité à travailler.

La production légumière sera en grande partie vendue à la cantine du lycée ou commercialisée sur l’espace de vente de l’exploitation. Elle fera l’objet d’une demande de certification en agriculture biologique en 2017.

Tags: , , , , , ,