Réseau Mixte Technologique Elicitra

LE RÉSEAU MIXTE TECHNOLOGIQUE ELICITRA

La réduction de l’usage des produits phytosanitaires conventionnels, prévue dans le plan Ecophyto 2018, et dont l’exploitation horticole de Chantemerle est inscrite (réseau DEPHY Ferme spécialité Horticulture) doit se traduire par le développement de nouvelles stratégies plus respectueuses de l’environnement.
Parmi les solutions possibles, le recours aux stimulateurs de défense des plantes (SDP), encore appelés éliciteurs, ouvre de nouvelles perspectives.
Le RMT Elicitra est soutenu financièrement par le ministère de l’agriculture et a été lancé en 2011 pour permettre de créer des partenariats entre les acteurs de la recherche, de la formation et du développement sur cette thématique des éliciteurs, ces biostimulants permettant d’induire une cascade de réactions de défense chez les végétaux face à des agents pathogènes ou ravageurs.

Le RMT Elicitra, co-animé par ARVALIS-Institut du végétal et Vegenov-BBV, vise à comprendre, développer et promouvoir les stratégies basées sur le traitement des plantes avec des SDP. Ce réseau rassemble des partenaires issus de la recherche académique et appliquée (centres et instituts techniques et stations expérimentales), de l’enseignement (universités et lycées), des professionnels du développement agricole (chambres d’agriculture et interprofession) ainsi que des pôles de compétitivité.

L’exploitation horticole de Chantemerle poursuit des travaux en lien avec les projets de ce réseau et notamment avec le STEPP Bretagne, un des centres d’expérimentation de l’Astredhor basée à Langueux près de Saint Brieuc.
Dans la même stratégie lancée par l’action BiodivEA et par la notion de biodiversité fonctionnelle, l’exploitation de Chantemerle trouve un intérêt certain dans ces travaux afin d’atteindre à terme la certification environnementale de niveau 3, niveau d’excellence de cette certification.

Retrouvez des informations complémentaires de ce RMT ELICITRA sur : http://elicitra.org/