Sénégal

Depuis 2012, le lycée horticole Niort Gaston Chaissac entretient un partenariat avec la ferme de Kaydara dans la région de Fatick près du Sine Saloum au Sénégal.

Lutter contre l’exode rural, former des jeunes fermiers à devenir des entrepreneurs ruraux et respecter l’environnement et la biodiversité : tels sont les objectifs que s’est donnée l’association sénégalaise : Jardins d’Afrique.

Kaydara, une ferme école
Dans la région de Fatick, l’une des quatorze régions du Sénégal, frontalière de la Gambie, l’expropriation galopante des terres, l’exode rural et l’émigration conduisent à la ruine des communautés. Petit à petit les cultivateurs deviennent des paysans sans terre. Jardins d’Afrique a donc choisi d’ouvrir une ferme école, qui s’avère une véritable alternative pour préserver le patrimoine forestier de la région et fixer les populations en leur donnant les moyens de vivre sur leurs terres.
Le nom de Kaydara, donné à la ferme école, vient du titre d’un récit initiatique peul rapporté par l’écrivain Amadou Hampaté Bâ. En wolof, il signifie « Viens à l’école de la vie ». Cette ferme se veut le vecteur d’une agriculture réfléchie, diversifiée, pour laquelle le paysan devra travailler différemment de l’agriculture qui domine le pays, basée sur la culture de l’arachide et du mil et qui se déroule durant les trois mois de la saison des pluies. L’enseignement dispensé dans cette école privilégie l’alternance entre formation pratique et formation théorique, le développement de l’esprit d’initiative et la responsabilisation.
Après la création d’une cocoteraie en 2003, un centre de formation a été ouvert en 2006. Il ne rassemblait alors que des élèves fermiers externes. En 2007, le centre a été ouvert aux élèves fermiers internes. Mais qu’est-ce qu’un élève externe ? C’est tout simplement un élève fermier qui continue à cultiver ses terres, alors qu’un élève interne se forme sur les parcelles que la ferme lui a attribué. Quoi qu’il en soit, les jeunes ont tous de 17 à 35 ans et leur formation durera trois ans.


SénégalVideo Maker

Et tout pousse à Kaydara : les anacardiers, les oignons, les fraises, les dattes, les papayes, l’aloé-vera et toutes sortes de légumes auxquels il faut ajouter le bétail (bovins, chèvres, moutons, ânes, chevaux), la basse-cour et l’élevage de lapins dans des locaux propres et modernes. Dans la ferme école, on apprend aussi l’enrichissement du sol avec le compost, l’utilisation de traitements phytosanitaires, la lutte contre l’érosion avec les haies de vétiver…
A l’issue de leur formation, les jeunes fermiers seront aidés pour installer leur propre ferme. Ils partiront avec le capital végétal, animal et financier constitué durant les trois années. Ils seront les fermiers pilotes chargés d’encadrer d’autres jeunes villageois désireux d’apprendre le métier de fermier.
L’association Jardins d’Afrique est convaincue que le développement des cultures de subsistance contribuera à l’autosuffisance alimentaire. Pour y parvenir, il est important dès aujourd’hui d’assurer une complémentarité des activités : maraîchage, agriculture, arboriculture et élevage. En attendant, la ferme école de Kaydara est déjà en train de changer agréablement le paysage de la zone et intéresse les paysans des villages voisins. (article tiré de http://altermondes.org/spip.php?article589)

Du 23 avril au 1 mai 2012, 16 élèves et 4 accompagnateurs volontaires ont participé à un voyage solidaire financé par la Région Poitou-Charentes (dans le cadre du Budget Participatif Lycéen) afin de découvrir la culture et l’agriculture sénégalaise et d’échanger sur les pratiques agricoles et environnementales. Quotidiennement, les élèves ont aidé à l’arrosage, aux plantations, au désherbage manuel. Des cours d’aménagement paysager ont été donnés aux élèves français et sénégalais.

Depuis 2012, la collaboration reste forte malgré des déplacements suspendus pour des raisons géopolitiques.

 

 

Pour plus d’informations sur la ferme de Kaydara :

http://www.repta.net/repta/telechargements/Fermes_ecoles_senegal.pdf
http://www.dailymotion.com/video/x15qjwv_ferme-agro-ecologique-de-kaydara_news